Orion, Ainsi soient les étoiles – Battista Tarantini

Attention, potentiels spoilers !

Bon, bon, bon. Aujourd’hui je vous parledu premier tome de la saga Orion écrite par Battista Tarantini. Il est tant que je vous livre mon ressenti sur cette lecture.

Résumé

Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

Source Livraddict

Mon avis

Ma première impression se traduit par 🙄. En gros je n’ai quasiment rien compris à cet histoire. Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive d’être embarquée dans une histoire mais d’être complètement dans le flou.

On y suit l’histoire d’une danseuse étoile, Léo. Elle est parfaite. Du moins, aux yeux des autres. Sa technique est parfaite tout autant que son image. Elle va croiser la route d’un chorégraphe française de grande renommée, Orion, qui va l’embarquer dans le tourbillon d’un ballet qu’il souhaite mettre en place.

Je vous avoue que le milieu de la danse classique m’est totalement inconnu. Je n’ai jamais pratiqué et je n’ai vu qu’un seul ballet. Je suis donc totalement novice en la matière et même si je n’ai pas compris tout le jargon cela ne m’a pas dérangé. J’ai apprécié le fait qu’on nous montre un milieu cruel et qui semble réaliste. L’héroïne est en proie à des démons qui semblent courants dans ce monde fait de tutu et de grands jetés. Et Orion est tout aussi perturbé que Léo. Il a de secrets mais ne dévoile rien si ce n’est une cruauté qui n’a pas d’égal.

C’est d’ailleurs ce qui m’a fait un peu fait tiquer lors de cette lecture. Cette lecture m’a beaucoup rappelé le film Black Swan où Natalie Portman subit le comportement complètement excessif d’un chorégraphe français interprété par Vincent Cassel. Orion va pousser Leo a dépassé ses limites physiques et mentales.

J’ai mis plus de 10 jours à lire ce roman ce qui est énorme pour moi, surtout si c’est une romance. Et à chaque fois que je me plongeais dedans j’avais l’impression d’avancer dans une sorte de brouillard. Je voulais aller jusqu’au bout pour connaitre la fin mais j’avais l’impression de faire du sur-place et de ne pas voir où j’allais. C’était assez perturbant mais néanmoins pas désagréable de lire une romance qui ne ressemble pas aux romances que je lis habituellement. J’ai quand même envie de lire le second et j’espère avoir quelque chose d’un peu plus tangible cette fois-ci.

En bref

Une histoire qui m’a un peu prise de court. Je ne sais pas trop où j’en suis. Je n’ai pas aimé mais je n’ai pas détesté. Je ne sais pas. Je vais attendre de lire le second tome avant de me faire une véritable avis.

Ma note : 3.5/5

alice-balice-acheter-sur-amazon-fr

Laisse moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s