Où que tu sois : Je t’entendrai – Danielle Guisiano (en collaboration avec Sophilosophe)

Attention spoilers !

Salut à toi ! Aujourd’hui on se retrouve pour la chronique du roman de Danielle Guisiano, Où que tu sois : je t’entendrai. mais cet article est un peu différent de mes chroniques habituelles. Eh oui, dans cet article il n’y a pas une seule chronique MAIS DEUX ! SURPRISE !

Résultat de recherche d'images pour

Petite chronique spéciale avec Sophie pour ce roman qui vient juste de sortir. Ce n’est pas une lecture commune mais comme nous l’avons lu à peu près en même temps, on a eu envie de faire une chronique collaborative afin de changer un peu nos habitudes et d’échanger nos points de vue. Vous aurez donc nos deux avis sur cette histoire.

Résumé

Zoé et Angel ne se connaissent pas. Ils ne se sont jamais rencontrés. Pourtant, lorsqu’il est victime d’un accident de moto, grièvement blessé et sans possibilité d’être identifié, Zoé ne va pas hésiter à le veiller pendant son coma. Elle ignore la raison qui la pousse à le faire ni si cela a un sens. Elle ne sait pas non plus, s’il l’entend, où qu’il soit. Elle devient ainsi le seul point de repère d’Angel. Son phare dans la nuit. Il veut rencontrer celle qui est devenue son salut. Elle ne rêve que de découvrir la couleur de ses yeux.

Source Livraddict

Mon avis

En général

Sophie : Un roman qui a du potentiel mais qui n’est pas encore totalement exploité, voilà mon ressenti sur cette histoire. J’ai bien aimé ma lecture mais j’attendais peut-être encore un peu plus de profondeur dans l’histoire, surement mon côté soignante qui parle car certains points n’étaient franchement pas réaliste. Est-ce que c’était une volonté de l’auteure pour rendre son roman accessible à tous ou un manque d’informations ? Néanmoins, je suis très curieuse de voir ce que l’auteure nous réserve dans le second tome que je lirai sans aucun souci car la relation amoureuse tend à évoluer dans un bon sens. 

Jenni : Un roman sympathique mais pas inoubliable. Des personnages peu creusés et une histoire que j’ai trouvé peu intéressante. Cela promettait d’être original mais cela manquait cruellement de sentiments et d’émotions. Honnêtement je ne sais pas si je lirais la suite car ce livre m’a laissé perplexe et je n’ai pas forcément envie de connaitre la suite de leur histoire.


Les personnages

Sophie : Les deux personnages principaux sont plutôt mignons bien que manquant tout de même de réalisme, surtout pour Zoé. Dès les premières pages, on assiste à leur « rencontre » qui est pour le moins intrigante et originale puisqu’Angel subit un accident de moto qui va le plonger dans le coma. Zoé va tenir compagnie à Angel durant sa convalescence en attendant qu’Angel soit reconnu par sa famille. Petit à petit, elle va se dévoiler et plonger corps et âme dans une relation à sens unique puisqu’Angel est toujours dans le coma. J’ai trouvé cette petite mignonne mais manquant cruellement de réalisme. C’est vraiment le point noir de ce roman à mon goût. Je rejoins le point de vue de Jenni sur leur histoire d’amour : elle est assez inexistante finalement. Ils ne connaissent pas vraiment. Néanmoins, il me tarde de découvrir le tome deux car je sens que leur relation va prendre en réalisme et, je l’espère, davantage me plaire. 

Jenni : Les personnages sont plutôt attachants. Angel est un jeune homme assez perturbé qui se retrouve plongé dans le coma suite à un accident de moto. Il s’est un peu perdu dans la drogue et les divers trafic mais finalement cet accident aura été bénéfique pour lui. Il va « rencontrer » Zoé, une jeune fille d’à peine 18 ans qui va se prendre d’affection pour lui pendant son coma. Elle va lui rendre visite assez régulièrement et va lui raconter sa vie. Elle va le motiver à s’accrocher et à se réveiller. Ils sont mignons mais pour moi, leur histoire d’amour n’est pas vraiment crédible. Ils ne se connaissent pas vraiment mais tombent quand même amoureux. Et pour moi, il ne sont pas vraiment amoureux l’un de l’autre mais plutôt d’une idéalisation de l’autre.


L’histoire

Sophie : Une histoire originale qui laisse à réfléchir sur une question qui me turlupine : un personnage dans le coma peut-elle entendre le monde extérieur ? Ce roman laisse donc envisager que oui. L’auteure prend également le parti de laisser à Angel ses souvenirs : on perd en crédibilité à mes yeux et c’est vraiment dommage. Dès les premières pages, l’auteure nous embarque dans son histoire sans préambule et j’apprécie beaucoup. Le roman n’est pas très long alors si, en plus, elle nous avait mis des tonnes de lignes avant le début, ça m’aurait énervé. L’alternance des points de vue est logique dans ce roman bien que je n’aime pas vraiment ça. Disons que les chapitres étaient parfois trop court et que ça casse un petit peu la dynamique du roman par moment. Néanmoins, les péripéties s’enchainent et c’est pour mon plus grand plaisir : pas de place à l’ennui dans ce roman. Le réveil d’Angel est logique mais peut-être un petit peu trop tard dans le roman. Disons que ça laisse place à certaines longueurs. Cependant, ça nous permet de découvrir la relation « réelle » de Zoé et d’Angel que j’ai bien aimé. 

Jenni : Je trouve cette histoire très sympa. J’avais déjà commencé à lire des histoires du même genre avec l’un des personnages dans le coma mais je n’avais pas trop accroché. Pour le coup, ici je suis rentrée dans l’histoire tout de suite. On ne tourne pas autour du pot et on rentre assez vite dans le vif du sujet et j’ai trouvé ça vraiment top. J’ai apprécié le fait qu’Angel ne reste pas dans le coma pendant tout le roman. Il en sort à la moitié du roman et on a l’occasion de voir comment il remonte la pente et de voir sa relation avec Zoé se construire progressivement. Et ça, c’est un plus pour moi ! Parce que sinon je pense que je me serais un peu ennuyée. Mais là, il y suffisamment de rebondissements pour que le rythme soit intéressant. Il est intéressant d’avoir les deux points de vue des personnages. Nous comprenons donc chacune de leur motivation et de leurs actions. On comprend qu’Angel entend tout ce qui se passe autour de lui lorsqu’il est dans le coma. En revanche, le fait qu’il s’en souvienne relève du miracle médical ! Alors c’est génial pour l’histoire mais c’est assez peu plausible.


La plume de l’auteur

Sophie : Simple et sans chichi, exactement comme je les aime de temps en temps, l’auteure a su me séduire avec sa plume. Dans un roman aussi court, on ne peut malheureusement pas s’attendre à de longues descriptions et j’étais partie dans cette optique, ça ne m’a donc pas dérangé. 

Jenni : La plume de l’auteure est simple et sans prétention mais fonctionne très bien. On ne se perd pas en fioriture et on va droit au but. Pour le coup, elle est peut-être un peu trop simple. Plus de poésie et d’approfondissement auraient été les bienvenues.

 

Sortie du deuxième tome : 14 Février

En bref

Un livre qui se lit facilement mais qui n’est pas exceptionnel. Un manque de recherche sur les conditions médicales du coma et, de ce fait, un manque de crédibilité. Une plume simple et des personnages peu complexes mais qui présentent du potentiel. SOphie lira le second tome, quant à moi, j’hésite.

Notre note : 3.5/5

alice-balice-acheter-sur-amazon-fr

4 réflexions sur “Où que tu sois : Je t’entendrai – Danielle Guisiano (en collaboration avec Sophilosophe)

Laisse moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s