Pourquoi je ne recherche pas de partenariats

Salut à tous ! Aujourd’hui on va parler d’un sujet qui me semble important et dont tout le monde parle en ce moment : les partenariats. Ça y est, la maison d’édition Hugo Roman a lancé les inscriptions pour recruter ses nouveaux partenaires. Ce qui, il y a encore quelques mois, m’aurait rempli d’excitation, me laisse aujourd’hui complètement froide. Voilà pourquoi.

En une année de blogging, j’ai fait très peu de partenariats. L’an dernier Audible m’a proposé un partenariat pour l’audiobook Mange, Prie, Aime que j’ai accepté avec plaisir. J’avais l’impression que mon travail en tant que blogueuse était enfin reconnu, que ça payait enfin. Le partenariat que j’ai effectué avec Audible s’est très bien passé. Ils m’offraient des crédits pour que j’écoute l’audiobook proposé et en échange j’écrivais un article où je mentionnais le site de la marque et où je donnais mon avis sur le titre écouté. J’avais 1 mois pour écouter le titre et publier l’article. Et c’est tout. Aucune autre contrainte, pas de demande de posts Instagram ou Twitter. Juste un article sur le blog. J’étais donc assez libre de faire ce que je voulais si on écarte la contrainte de timing. Cette collaboration s’est très bien déroulée et j’étais assez contente mais certains partenariats ne sont pas aussi faciles.

En effet, d’après ce que j’ai pu voir chez d’autres blogueurs/influenceurs certaines marques exigent un peu plus que ce que m’a demandé Audible. Ils veulent une couverture sur plusieurs réseaux sociaux, des stories constantes sur les ouvrages, des chroniques positives (sans aucune objectivité du coup)… Tout ceci en un laps de temps très restreint. Je ne vois pas où se trouve le plaisir là-dedans. Oui, on a des livres gratuits mais on est contraints de faire des devoirs. C’est sensé être une passion, pas une contrainte. Et d’après ce que j’ai entendu/lu, certaines ME mettent bien la pression. Alors non merci !

Le fait d’être reconnu comme ambassadeur d’une ME ou d’une boutique littéraire peut être vraiment gratifiant, c’est vrai. On a enfin l’impression d’exister et d’être prise au sérieux. Tout le travail accompli paye enfin ! Mais est-ce vraiment du travail ? Oui, certes, cela demande du temps, de l’investissement personnel mais on a tendance à perdre le but premier de ce qui nous a poussé à nous lancer dans cette aventure : la passion.

Car oui, le but de tout ça c’est de partager nos avis et d’échanger avec les autres lecteurs. A mon sens, les rencontres avec les autres blogueurs/instagrammeurs sont le fondement même de notre belle communauté. Nos lectures nous rassemblent et nous permettent de créer des liens avec d’autres passionnés. Ce n’est pas une course aux likes ou aux partenariats. Ceux qui ne veulent que ça, vous passez vraiment à côté de quelque chose !

Alors, s’il vous plait, ne vous perdez en chemin. Continuez à être vous même, à parler de ce que vous avez aimé et de ce qui vous a moins plu. Soyez vous-même tout simplement.

25 réflexions sur “Pourquoi je ne recherche pas de partenariats

  1. Bravo à toi pour et article ! En effet maintenant c’est la course aux partenariats. Il y a un an, je voulais ABSOLUMENT en avoir et avec le recul, ça ne m’intéresse plus du tout, pour les mêmes raisons que toi. J’en ai fait, et je n’ai pas eu autant de plaisir à lire que les livres que je m’achète et lis avec envie et hâte. Je n’accepte que les partenariats de “petites” ME et d’auteurs auto-édités 💁🏻‍♀️

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai trouvé ton article vraiment bon ! Certaines ME nous imposent tellement de contraintes qu’au final c’est plus par obligation que par passion ! Et c’est dommage ! 🙈

    Aimé par 1 personne

  3. Trés bel article ! Et je suis d’accord avec toi. Pour ma part, j’ai beaucoup de partenariats et je ne m’en cache pas, mais je fais aussi attention. Déjà à ne pas accepter « n’importe quoi » sous prétexte que c’est flatteur qu’on s’adresse à toi et que ça fait classe de recevoir des trucs gratuits. Ensuite à toujours être objective dans mes retours (et j’ai la chance de travailler avec des ME assez intelligentes pour accepter les retours mitigés ou négatifs, bien conscientes qu’on ne peut pas plaire à tout le monde). Et finalement, à ne pas me perdre en route, c’est à dire à ne pas transformer ce plaisir en corvée. C’est malheureusement parfois le cas, quand tu as beaucoup de SP … je sais que, même si les ME ne m’ont jamais mis la pression, j’ai toujours envie d’être au top pour elles, pour les remercier de leurs envois et de leur confiance et parfois, je me mets un peu trop la pression …
    Bref, je me suis un peu lâchée ici, désolée, mais je suis d’accord avec toi sur le but premier de tout ça : LA PASSION. Si on ne le fait pas par passion, on ne devrait pas le faire. J’espère vraiment que mes abonnés et amis savent que je fais tout ça par passion et pas simplement pour avoir des trucs gratuits (l’inverse représente mon cauchemar et ma hantise o-o). Merci pour cet article en tout cas et continue de faire ce que tu fais très bien : partager avec nous avec passion ! 😉 ❤ ❤

    Aimé par 3 personnes

    • Tu es tellement adorable ! Merci pour ce beau message et rassures toi, je te suis depuis 1 an maintenant et je vois bien quelle passion tu mets dans tes articles et tes posts. On sent que la lecture est une réelle passion pour toi et que ton objectif est d’échanger.
      La confiance que les ME t’accorde est parfaitement méritée car on sent que tu es quelqu’un de sérieux et pas du tout cupide.
      Merci à toi pour ce joli échange 🙂 ❤

      Aimé par 2 personnes

  4. Je réfléchis un peu comme toi, quand je vois tout bookstagram faire son max pour avoir des SP…Ok mais moi je n’adhère pas. Ma PAL est pleine, que des livres que j’ai vraiment envie de lire. Je n’ai pas envie d’être contrainte de lire quelque chose qui m’attire moyennement quand je peux passer ces heures là à lire des ouvrages que j’aime vraiment! Et quand je vois la pression que certains subissent parce qu’ils ne sont pas dans les temps O_O , ça va, j’ai un boulot, j’ai ma dose de contraintes, je ne veux pas m’en coller d’autres, surtout sur un loisir, sous peine de le dénaturer complètement!

    Aimé par 2 personnes

  5. Superbe article ! Tu résumes clairement ce que j’ai remarqué depuis plus mois. Lorsque j’ai commencé mon blog y a 8 ans, tout ce raffut autour des partenaires n’existait pas et les réseaux sociaux étaient beaucoup moins nombreux qu’aujourd’hui, qui je trouve peuvent parfois être complémentaire à un blog ou bien très vite lui faire de la concurrence. Comme tout le monde, je voulais partager ma passion et surtout montrer que même si on n’aimait pas lire à l’école, on peut trouver des genres qui nous intéressent. Je ne remercierais jamais assez la documentaliste du CDI au collège qui m’a fait découvrir une trilogie fantastique jeunesse que j’ai adoré suivre. Grâce à elle, j’ai pu changer d’univers et par la suite évoluer dans la catégorie jeunesse/YA. À l’époque, je partageais mes avis quand j’en avais l’envie, chose que j’ai repris à faire depuis l’année dernière. Ceci pour ne pas être contrainte d’avoir quelque chose à rendre. Dans la vie en générale je n’aime pas devoir rendre des comptes aux autres et encore moins être sous pression. Puisque cela met du stresse en plus, hors mon blog c’est une passion et non un travail avec lequel je gagne ma vie. Je ne pensais pas qu’il était possible de lire gratuitement en échange d’un avis des livres de la part d’editeurs. Sauf que quand tu n’as pas un blog plus « pro » sur une plate-forme qui en vaut le coup, ce n’est pas la peine d’y penser. Et avec le temps, on change alors c’est ce qui m’a amené à changer d’horizon en ouvrant mon premier site. J’ai pu faire de belles rencontres et de belles collaborations sauf que l’été dernier, il a été piraté… Et lorsque tu as des contacts sur lesquels on attend de toi une confiance aveugle, bah tu as peur de les décevoir sauf que je ne me suis pas laissée démonter pour autant. Déjà parce que beaucoup d’editeurs m’ont prises pour une conne, clairement je ne vois pas d’autres adjectifs pour qualifier leur façon de retourner la faute contre toi alors que dans un piratage tu n’y es pour rien et que le risque 0 n’existe pas. Puis aussi pour faire fasse aux messages haineux des autres blogueuses qui veulent te faire croire que tu es une arnaqueuse que le piratage qui te prend énormément d’énergie à résoudre n’est que de la poudre aux yeux. Autant dire que j’ai très mal vécu cette période et moi qui pensais que les ME avec lesquelles je bossais depuis plusieurs années seraient compréhensives et n’iraient pas croire ce que les autres blogueuses leur envoient (soi disant des preuves montrant que je ne suis pas celle que je prétends 😂 je te jure… j’en rigole maintenant). Eh bien nan, tu ne peux pas faire confiance et si eux te disent « nous avons confiance en vous et au travail que vous fournissez sur votre blog » ce n’est que du pipo pour qu’on leur fasse de la pub. J’ai même eu un autre partenaire qui m’a fait croire que j’étais des leur pendant 1 an et demi avec mes retours toujours à l’heure etc. Donc ma part du contrat était remplie. Eh bien la personne en charge m’a répondu que non que c’était une erreur et que leur politique avait changé. Sauf que ça ne les dérange pas d’envoyer un livre à une blogueuse juste après qu’elle poste une story en disant « j’aimerais tellement lire ce livre il me fait envie » et comme par magie, deux jours après, elle le reçoit ! Ça je n’ai jamais compris… Puis cette personne a terminé par me juger sur mon écriture. Selon elle, une blogueuse littéraire doit être irréprochable dans son écriture. Sauf qu’elle n’est pas dans ma vie et ni dans mes problèmes pour savoir que j’ai eu énormément de difficultés à l’école avec la lecture et le français. C’est vraiment la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Les éditeurs veulent qu’on les respecte, mais déjà se permettre cette remarque sans connaître la personne, en sachant qu’elle le fait par passion sur son temps de libre, c’est du n’importe quoi. Puis dernièrement, c’était une petite ME qui s’est permise de me répondre à plus de minuit passé tout en me parlant sèchement. Moi qui voulais lire plusieurs titres de chez eux, bah ils n’auront que mon boycott 😂.

    Bref, tout ce blabla pour dire que ma vision des partenariats à bien changer depuis le début de mon blog. J’en ai quelques uns aujourd’hui mais je privilégie ce qui me plaît vraiment. Puis je leur rappelle bien mes priorités dans la vie. À savoir que mon blog passera toujours après mes études, ma vie privée et ma famille, puis que j’écris par plaisir et non pas pour faire des vues. Surtout que mes statistiques ne reflètent en rien tout ce que j’ai réalisé depuis toutes ces années alors je me contente des petits riens.

    Je pense que ton article pourra ouvrir les yeux aux petits blogueurs/bookstagrammer qui ne pensent qu’à ça

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! Merci beaucoup pour ce témoignage ! Je ne pensais pas qu’ils pouvaient être aussi inhumains ! Comme tu le dis, c’est un échange de bon procédés et non pas un vrai travail rémunéré. Je suis outrée par ce que je lis et cela renforce mon envie de NE PAS avoir de partenariats (ou alors très peu et soigneusement choisis).
      Encore merci pour cet échange !

      J’aime

  6. J’ai vraiment apprécié ton article 🙂 surtout que, vu que je suis à mes débuts, je ne pensais même pas que des ME pouvaient exiger des avis positifs. C’est despotique. Où est l’honnêteté ? Non seulement je trouve ça moche, pour celui qui lis, mais aussi pour ceux qui suivent ce blogueur, parce que du coup, ils sont plus vu comme des porte-monnaie ambulants que comme des passionnés de lecture qui veulent découvrir et lire un truc qui les fera palpiter…
    Déjà qu’un livre adulé par la majorité peut quand-même être un flop pour soi, si en plus y’a plus d’objectivité…Je trouve ça triste.
    Merci en tout cas de donner ton avis sur le sujet 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Bel article !!! C’est vrai que dernièrement les campagnes de partenariats ont reprises mais il faut bien réfléchir avant de s’engager et avant tout il faut le faire par envie et passion !!!
    Me concernant, je suis en partenariat mais ça n’empêche pas que lorsque qu’un livre ne m’a pas trop plu je le dis… ☺️

    Aimé par 1 personne

  8. Quel bel article, et surtout quelle belle réflexion ! Je partage entièrement ton avis, il ne faut vraiment pas se forcer et si la lecture devient une contrainte, alors à quoi bon continuer ? Je ne vois pas l’intérêt pour ma part.

    J’aime

Laisse moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s