J’aime la romance mais…

Hello à tous ! Ce weekend c’est le festival New Romance à Paris ! Au programme rencontres des auteurs, dédicaces, bavardages avec les passionnés… Pour fêter ça, je me suis dit que j’allais écrire un article sur le genre New Romance. On peut dire que cet article n’a pas vraiment pris le tournant que j’aurais imaginé…

Cette année, j’ai découvert la New Romance. Je ne m’étais jamais vraiment intéressée à ce genre littéraire à cause de tout le tapage médiatique qu’il y avait autour. Je suis comme ça moi. Je vais délibérément éviter quelque chose dont tout le monde parle par simple esprit de contradiction. Juste parce que je déteste suivre le mouvement collectif.

Je m’y suis donc seulement intéressée il y a quelques mois, Janvier avec Nos Chemins de Travers de Georgia Caldera précisément. Et j’ai beaucoup apprécié ce roman, à ma grande surprise ! Les personnages étaient entiers et possédaient une réelle psychologie. Je lisais déjà un peu de romances classiques avec Nicholas Sparks qui arrive toujours à nous livrer de jolies histoires d’amour. Je pensais que le New Romance était uniquement centrée sur le sexe et que ça n’apportait pas grand chose. Et j’avais en partie raison.

En effet, après cette introduction, j’ai enchaîné ce genre de romances rapides à lire et plutôt plaisantes. J’ai en adoré certaines, détesté d’autres mais je prenais un réel plaisir dans ce genre. Même si parfois les histoires sont complètement tirées par les cheveux et totalement irréalistes, ce n’était pas vraiment grave car le but premier c’était de me divertir.

Mais même si je comprends parfaitement l’engouement autour de la New Romance, j’ai aujourd’hui l’impression que, comme toute entreprise classique, les maisons d’éditions ont pour unique but de nous pousser à la consommation et à l’achat plutôt que de nous délivrer des histoires de qualité.

L’exemple le plus flagrant est, bien entendu, cette histoire de plagiat de la part de Tina Ayme (cf l’article de Catal0gue). Les éditions Hugo Roman n’ont fait aucune réelle déclaration concernant cet honteux plagiat, et, pire encore, continuent de publier des romans de cette « auteure ». Ils ont donc choisi de continuer à vendre des livres médiocres sans scrupules et en prenant les lecteurs pour des idiots.

Je ne nie pas avoir lu les livres qui m’ont plu chez eux mais je me pose de plus en plus de question quant à l’intégrité professionnelle de certaines maisons d’édition. En effet, est-ce que quelqu’un peut m’expliquer l’intérêt de publier une saga complète en même pas quelques mois ? Ca doit normalement prendre du temps et de la réflexion pour publier une histoire qui tienne la route. Cette urgence de publier autant de titres le plus vite possible ne peut être que commerciale. Il est impossible de livrer un récit et des personnages de qualité sous cette pression et dans un laps de temps aussi court. Il faut prendre le temps de comprendre ses personnages, leur personnalité, leur histoire pour ainsi créer un récit bien construit. On pourrait parler des chiffres de vente qui sont très bons, mais ne sont-ils pas justement faussés à cause de ce nombre mirobolant de publications ?

C’est pour cette raison que j’ai considérablement réduit mon rythme de lecture de ce genre. J’en lisais deux, voire trois par semaine et maintenant j’essaye d’en lire une de qualité par semaine. Car je cherche autre chose.

Mais qu’est-ce que je cherche réellement ? Je cherche une histoire crédible et bien écrite. Je cherche un aspect psychologique dans chaque personnage, dans chacune de leurs actions, dans chaque pensées qu’ils peuvent avoir. Je ne veux plus avoir affaire à des bad boys en carton et de jeunes femmes timides et inexpérimentées mais qui se révèlent être des bêtes de sexes. Ridicule. C’est devenu totalement insipide et sans intérêt à mes yeux. Même si je suis toujours friande d’histoires d’amours, j’ai placé ma barre des exigences à un niveau plus élevé qu’au début.

En bref, j’ai reconsidéré ma position concernant la new romance.

J’aimerais bien avoir votre avis sur le sujet. Qu’en pensez-vous ?

23 réflexions sur “J’aime la romance mais…

  1. Pour moi, c’est du pur marketing afin de toucher une nouvelle cible et de faire revenir les anciens. New Romance ne veut rien dire pour moi. C’est comme les livres classés Dark, j’ai du mal à comprendre le besoin de rajouter ça parfois. D’ailleurs je dois trouver un livre classé Dark pour mon challenge de lecture, je sèche. :/

    Pour ce qui du rythme frénétique des sorties de livres, c’est aussi pour répondre à la demande des gens. Tout se consomme tellement rapidement et on est dans l’immédiateté aujourd’hui. Prendre trop de temps, ça peut faire perdre des clients, des lecteurs dans ce cas. Regarde, tu arrives à lire 3 livres par semaine, c’est beaucoup haha!

    J’aime

  2. Je suis plutôt d’accord avec toi, on a toujours droit aux même schéma, un garçon/une fille brisé(e), souvent le garçon est riche, souvent c’est un badboy qui accumule les conquêtes, mais OH MIRACLE, il rencontre une jeune femme qui, en deux jours max, le fait changer du tout au tout.
    Enfin bref, tout le monde connait le principe. Alors oui ça m’énerve et il m’arrive très souvent de lever les yeux aux ciel pendant ma lecture. Mais est-ce que j’arrête de lire de la new romance pour autant ? Absolument pas xD
    J’avoue que ce genre de roman me fait quand même un peu rêver et arrive malgré tout à me distraire, ce qui est, comme tu le dis si bien, un peu le but. Donc je continue en espérant malgré tout tomber sur des romances qui sortent parfois un peu du schéma ordinaire. Et ça arrive heureusement ! Je pense notamment aux romans de Colleen Hoover qui arrivent toujours à me tirer un sourire et en refermant ses livres je me dis « C’est pour ça que j’aime la New Romance »
    Voilà voilà, pour ce commentaire qui n’était pas supposé être aussi long xD
    Belle journée, bisou !!

    Aimé par 2 personnes

    • Waou ! Merci pour ce beau commentaire !! En effet, ce genre de clichés peut être très lassant mais comme tu le dit, c’est très distrayant. Je suis totalement d’accord avec toi concernant les CoHo ! Je suis d’ailleurs en plein lecture audio de November 9 et je craque complètement !!
      Belle journée à toi et gros bisous !!

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai toujours eu du mal avec la romance justement à cause de ces fameux stéréotypes du bad boy qui aime la fille discrète et timide, qui s’avère être une bombe etc. Fin bref toutes les histoires bâclées pour être publiées au plus vite. Je n’irai pas lire de la New Romance car je préfère avoir une histoire à côté autre que la simple romance mais quand c’est une romance bien présentée qui ne rentre pas dans les stéréotypes je sais l’apprécier☺️

    Aimé par 1 personne

    • Tu as bien raison. La plupart des romances sont dans ce schéma mais on tombe parfois sur de jolies surprises qui nous font aimer la new romance comme les romans de Mia Sheridan, Colleen Hoover ou Morgane Moncomble par exemple. Si tu souhaites une recommandation, je serais ravie de t’en donner.

      Aimé par 1 personne

      • J’ai déjà essayé Hopeless de Colleen Hoover mais l’histoire devenait trop triste pour moi (même si j’admets que c’est une bonne romance !) mais j’entends beaucoup parler de Morgane Moncomble donc je pense essayer de lire ce qu’elle a écrit ! Mais merci en tout cas

        Aimé par 1 personne

  4. Je te rejoins dessus, sur beaucoup de choses ! J’ai d’ailleurs un grand mal avec ce genre, après en avoir lu quelques uns, à cause de ce schéma répétitif et lassant. Et j’avoue qu’à un moment, le succès de cette vague m’échappait. Tout comme la romance historique qui se passe constamment dans la cambrousse ou les Highlands, par exemple. Certains éditeurs se sont mis à plus publiés ça, pour l’effet commercial et marketing que d’autres genres, comme celui de l’imaginaire, de l’urban fantasy, ce qui me reste en travers de la gorge, puisque c’est majoritairement ce style que je lis. Ils ont pas diminués celui du young-adult, vu que la vague est encore belle, mais j’espère que les autres un peu plus délaissés reviendront sur le devant de la scène parce que, j’ai beau me forcer, je fini toujours énervé à la fin d’une lecture de New…Le caractère de la fille m’est insupportable. Et même si je ne cherche pas du tout à m’identifier aux personnages lors de ma lecture, les filles de ce style littéraire ont, à mes yeux, zéro personnalité et se font facilement marcher dessus. ça m’achève.

    Aimé par 1 personne

    • Totalement d’accord avec toi ! On ne devrait pas avoir à se forcer pour quelque chose qui doit demeurer un plaisir avant tout ! Les auteurs manquent cruellement d’imagination parfois et les maisons d’édition semblent privilégier la quantité plutôt que la qualité et c’est fort dommage.

      Aimé par 1 personne

  5. Hello !
    Et bien je dois dire que je suis pas mal d’accord avec toi (et pourtant je suis partenaire Hugo&cie). Je ne pense pas renouveler ma candidature pour l’année prochaine. Il y a peu d’histoires qui sortent du lot et beaucoup suivent le même schéma narratif. Tout comme toi, je cherche aujourd’hui la qualité plutôt que la quantité 😉
    Merci pour ce bel article :-*

    Aimé par 1 personne

  6. OH MON DIEU. Ton article, il reprend exactement tout ce que je pense.
    Concernant la new romance, concernant Hugo aussi…
    Je n’ai rien à rajouter.
    De mon côté aussi je me pose beaucoup de questions et je m’éloigne de ce genre dans lequel je ne me retrouve plus. Parce que ce sont des histoires de moins en moins crédibles et bien écrites comme tu l’as dit !
    De mon côté j’avais été très choquée à la fois de cette histoire de plagiat mais aussi pour une sortie (entre autre) en particulier qui m’avait fortement déplu, celle de la saga Dangerous Love. Cette saga fait passer des idées et messages absolument atroces. Et j’ai reproché à Hugo à la fois de ne pas avoir assez prévenu au dos du livre que certaines scènes/sujets pouvaient « choquer » mais aussi et surtout, ce que je déteste avec eux c’est la publicité qu’ils font autour des sorties. Pour Dangerous love, ils parlaient de romance, ils parlaient d’un personnage masculin qu’on voudrait toutes avoir à nos côtés…. mais d’où peuvent-ils sortir un truc pareil ! J’étais outrée ! Dans ce livre, de 1 c’est assez vulgaire mais le personnage viole et compagnie. Enfin bref, je m’emporte, je sais pas si tu as lu/entendu parlé de cette saga.
    Sinon (désolée pour ce commentaire à rallonge!), mais j’étais partenaire Hugo cette année, j’ai arrêté en cours de route, aucune lecture ne me plaisait au fil des sorties et j’étais obligée de me forcer à les lire. Certaines autres choses m’ont déplu également dans les relations entre eux et les partenaires (et au final c’est lié à tout ce que tu as dit dans ton article : niveau pub, faire du chiffre etc…).
    Bref, merci pour ton article !!

    J’aime

Laisse moi un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s